Essai

C’est la culture qu’on assassine – Pierre JOURDE

C'est la culture qu'on assassine - Pierre JOURDE dans Essai 51fywtxswsl._Résumé

Le barbu sur l’image de la couverture. c’est la culture qu’on assassine. Mais on peut y voir aussi l’inverse : celles et ceux dont on a entrepris d’asservir l’esprit, et qui se révoltent contre l’empire de la crétinisation. Les pouvoirs économique. politique. médiatique se conjuguent pour nous plonger dans une nouvelle barbarie : abandon de l’école publique, transformation des universités en monstres bureaucratiques. télévision avilissante, ruine des instituts culturels français. mépris affiché pour la littérature, journalistes usinant du cliché. promotion de faiseurs au rang de grands écrivains. mort de la culture populaire, disparition de l’esprit critique. Face à cette agression. tous les coups sont permis. notamment ceux de l’ironie. Contre les fausses valeurs et la déréalisation propagées par les médias, la littérature est une résistance.

Mon avis

A lire de toute urgence ! Un livre qui décape, d’une grande intelligence, que je considère comme une courte mais passionnante analyse de la culture aujourd’hui, et qui m’a ouvert les yeux sur l’état de celle-ci en France. Pierre Jourde ne fait pas dans la dentelle et nous montre l’état lamentable dans lequel nos hommes politiques sont en train de mettre l’éducation, ainsi que leur mépris pour la recherche et les intellectuels. Les journaux, les médias, en prennent pour leur grade eux aussi, notamment ceux qui font la promotion permanente (genre bourrage de crâne) des mêmes auteurs pour des livres souvent très mal écrits, bourrés de fautes d’orthographe et de syntaxe, mais qui font, à l’inverse, l’impasse sur des tonnes de livres et d’auteurs talentueux dont personne ne parle ; la corruption dans le milieu des Prix littéraires, où l’on fonctionne sur le copinage, le renvoi d’ascenseur, au mépris d’oeuvres et d’auteurs, complètement négligés là encore ; les menaces, les insultes que certain(e)s journalistes-écrivains vous adressent si vous êtes trop critique à leur égard, et qui n’hésitent pas à vous censurer voire à exiger votre renvoi si vous ne suivez pas le bon mouvement comme tout le monde ; la « pipolisation » à outrance, la tyrannie du « respect pour tout ce qui se fait », aussi bien sur le plan littéraire qu’artistique, et qui étouffe l’esprit critique, faisant de celui qui en use un « réac », un aigri, un jaloux ; l’art contemporain, Francis Lalanne, Christine Angot, Philippe Djian, Marc Lévy, Guillaume Musso, Les Inrocks, Libération, France Culture, tout y passe ! tout le monde se fait remettre à sa place et Dieu que ça fait du bien ! que c’est jouissif et cruellement vrai ! Il ne s’agit pas d’attaques gratuites, mais d’analyses à la fois profondes, satiriques, de réflexions intellectuelles et philosophiques assez poussées, de textes chargés d’ironie, d’autres à la teneur désabusée. 280 pages proposant un regroupement de chroniques notamment diffusées sur le blog de Pierre Jourde, on apprend énormément, on ouvre les yeux sur les agissements de ceux qui détiennent les pouvoirs, on se sent comme libérés de lire des choses qu’on ne peut même pas espérer entendre un jour à la télé qui ne mise plus que sur la démagogie de toute façon, et où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil. Ça déglingue et c’est très instructif, même si c’est parfois un peu excessif, voire radical. Mais bon, en même temps c’est un peu de but d’un tel livre. De plus, il est important de souligner que Jourde fait aussi l’éloge de beaucoup d’auteurs et ne prétend à aucun moment avoir le monopole du bon goût. Certaines de ses critiques sont positives, et il souligne les efforts de quelques personnes qui se battent encore pour que la culture garde sa place dans notre société, qu’elle soit bien représentée et honorée. Il y a aussi cet article sur Clint Eastwood où une comparaison très pertinente est faite avec Corneille ! et que je ne peux que vous conseiller de lire.

A propos de F.

Un lecteur qui vous invite à découvrir ses lectures, qui les partage et en parle avec vous.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Cometewaf |
Blogdeshojomanga |
Voulez-vous de mes nouvelles ? |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Skarbnica ciekawych artykułów
| Fragrancedepoesie
| Jm168540