BD / Manga

Le journal de mon père – Jirô TANIGUCHI

o50ymeContrairement à l’impression suggérée par son titre, Le Journal de mon père n’est pas un récit autobiographique. Jirô Taniguchi a simplement “planté” son scénario à Tottori, sa ville natale, où il a tant de repères et de souvenirs.
Le héros de cette histoire s’appelle Yoichi Yamashita et travaille à Tokyo dans une agence de design. Apprenant la mort de son père, il revient après une très longue absence à Tottori, la ville qui l’a vu grandir. Au cours d’une veillée funèbre très arrosée, le passé des années 50 et 60 ressurgit : l’incendie qui a ravagé la ville et la maison familiale, le dur labeur pour la reconstruction, le divorce de ses parents, ses souffrances d’enfant… Lors de cette veillée, chaque membre de la famille apporte un éclairage nouveau sur la personnalité de ce père que Yoichi tenait jusque-là pour responsable du désastre familial. Le fils réalise finalement, mais trop tard, qu’il a sans doute été le seul responsable de leur douloureuse incompréhension.

Mon avis : J’ai adoré, autant que Quartier lointain, on y retrouve les mêmes ambiances, les mêmes impressions, les mêmes décors, les mêmes lumières, que je trouve incroyablement magiques pour des dessins en noir et blanc, qu’il s’agisse des lumières du soir ou du matin, celles de l’été, elles sont vraiment captivantes ! Chagrin, temps qui passe, enfance, l’innocence confrontée à la réalité de l’existence, les problèmes familiaux (ici la séparation, le divorce), les départs et les retours, les racines, le regard tendre de Taniguchi sur les parents, leurs secrets, et tout ce que l’on ne se dit pas… 260 pages vraiment agréables à lire, qui nous emportent dans leur douceur et leur amertume. J’ai encore des images plein la tête, j’y pensais hier soir en me couchant et ce matin en me réveillant, c’est dire ! Le prochain Taniguchi que je compte lire sera : Le gourmet solitaire.

9782203334823_pgtaniguchi-le-journal-de-mon-pere

Journal_de_mon_pere-p10

A propos de F.

Un lecteur qui vous invite à découvrir ses lectures, qui les partage et en parle avec vous.

3 Réponses à “Le journal de mon père – Jirô TANIGUCHI”

  1. Le 25 septembre 2014 à 22 h 34 min Lelf a répondu avec... #

    Le Journal de mon père est mon Taniguchi préféré, même devant Quartier lointain ^^
    Il faudrait d’ailleurs que je le relise un de ces quatre.
    Le Gourmet solitaire ce sont des anecdotes autour de la nourriture… qu’est-ce que ça donne envie ! ^^’

  2. Le 27 septembre 2014 à 11 h 54 min Lusionnelle a répondu avec... #

    Mon préféré, après Quartier Lointain. Comme tu le dis, ce sont deux albums très similaires, et c’est ce qui font leur force. Des thèmes très chers à Taniguchi, qu’il maîtrise ici en maître.

    Attention au Gourmet Solitaire qui n’a absolument rien à voir et une simple ode aux plaisirs simples et gourmands. ;)
    Pour retrouver un peu (mais pas tant) une ambiance proche – et très différente en même temps – de ces deux albums, je te recommande Un ciel radieux.

    Bonne découverte !

  3. Le 30 septembre 2014 à 14 h 45 min F. a répondu avec... #

    Excusez-moi, je viens seulement de voir vos commentaires !

    @Lusionnelle : C’est noté pour Un ciel radieux. ;) Le gourmet solitaire me plaira sans doute, j’aime les thèmes de la solitude et des plaisirs simples.

    @Lelf : Entre Quartier lointain et Le journal de mon père, mon cœur balance. ;)

Ajouter votre réponse

Cometewaf |
Blogdeshojomanga |
Voulez-vous de mes nouvelles ? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Skarbnica ciekawych artykułów
| Fragrancedepoesie
| Jm168540