Classique

La Faute de l’abbé Mouret – Émile ZOLA

Résumé : Serge Mouret est le prêtre d’un pauvre village, quelque part sur les plateaux désolés et brûlés du Midi de la France. Barricadé dans sa petite église, muré dans les certitudes émerveillées de sa foi, assujetti avec ravissement au rituel de sa fonction et aux horaires maniaques que lui impose sa vieille servante, il vit plus en ermite qu’en prêtre. A la suite d’une maladie, suivie d’une amnésie, il découvre dans un grand parc, le Paradou, à la fois l’amour de la femme et la luxuriance du monde. Une seconde naissance, que suivra un nouvel exil loin du jardin d’Eden.

Mon avis 

9782253005599-001-TUn excellent Zola encore une fois. On assiste ici à une sorte de réécriture du mythe d’Adam et Eve, le Paradou (dans le deuxième livre) symbolisant le Jardin d’Eden. Et quel jardin sous la plume de Zola ! il prend des proportions gigantesques, chaque arbre, chaque fruit, chaque fleur, s’anime, devient symbole, personnage, métaphore, source de bonheur profond, et pur. C’est dans un tourbillon de sensations, d’impressions, de couleurs, de formes, éveillant et caressant tous les sens, que nous entraîne Zola. 

Profusion de descriptions étourdissantes, fantastiques, nous donnant le sentiment durant une bonne partie du roman de ne plus être que dans un paradis sur terre, dans un conte merveilleux, où seuls deux êtres, jeunes et beaux, existent, une jeune fille, la savoureuse Albine, et Serge, oubliant un temps son trop rigoureux passé religieux par une sorte d’éclipse de la mémoire, venant au monde et à la vie lorsqu’il découvre le Paradou, son ciel, son jardin, ses saveurs, ses parfums, pour en jouir avec Albine, celle qui incarne la vie, le plaisir des sens, le désir de vivre, l’antithèse de la nature austère et mortifère de la religion dans laquelle s’est investi Mouret. 

Le premier livre est consacré à l’abbé Mouret, à son parcours, à son sacerdoce, à son rapport à la Vierge, d’une intensité à donner des sueurs, à son arrivée au village des Artaud, dans lequel il est envoyé et ordonné prêtre. Village évoquant à la fois Sodome et Gomorrhe et l’enfer, avec son climat brûlant, sec, pierreux, où la terre et le ciel peu clément n’offrent que peu de choses à ses rustres habitants. Zola présente également dans ce premier livre des personnages hauts en couleur, dont le fanatique frère Archangias, sorte de créature tout droit sorti d’un cauchemar ! Le troisième et dernier livre est consacré au réveil de Serge Mouret, après « la chute » au Paradou.  

   

 

A propos de F.

Un lecteur qui vous invite à découvrir ses lectures, qui les partage et en parle avec vous.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Cometewaf |
Blogdeshojomanga |
Voulez-vous de mes nouvelles ? |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Skarbnica ciekawych artykułów
| Fragrancedepoesie
| Jm168540